Chargement...
slide_0 slide_1 slide_2 slide_3 slide_4 slide_5 slide_6 slide_7 slide_8 slide_9

ACTUALITÉS

ASFMC

Le mot du Président

« Tiens l’ASFMC qui m’écrit … mais elle existe encore l’association ? »

Et oui !

Et merci si vous n’avez pas déjà jeté ce courrier à la corbeille. Lisez encore quelques lignes supplémentaires, svp, avant d’appuyer sur « Suppr »

Il est vrai que depuis quelques années nous déplorons une désertion de nos soirée sans en comprendre la cause. il est loin le temps où nous organisions 2 soirées par mois, toutes archi combles.

En 2018, L’ASFMC de Chambéry et l’AFORMECRA d’Aix ayant des intérêts et surtout des difficultés communes se sont « fiancées » pour mutualiser les ressources, tenter de redynamiser nos soirées et faire revenir les confrères.

Mais en 2019 point de PACS et encore moins de mariage ! C’est de la disparition de l’AFORMECRA qu’il est question : devant une participation en berne, nos amis d’Aix les Bains ont décidé de jeter l’éponge et de dissoudre définitivement leur association …

Certes, la formation locale, indépendante, non indemnisée (et bénévole !) … trouve de plus en plus difficilement sa place dans une offre large de moyens de formation.

A l’heure du DPC, du e-leaning, des Mook, tchats, tweets, likes, google à gogo, on pense avoir accès à toute l’info que l’on veut depuis son smartphone sans bouger de son canapé, ou depuis son cabinet.

Alors au fond pourquoi ressortir de chez soi alors que l’on rentre tout juste d’une journée de travail et que le canapé nous tend les bras pour un repos bien mérité … ?

La formation locale a sa place car elle est complémentaire des autres.

C’est l’endroit parfait pour rencontrer ses confrères généralistes et échanger sur nos pratiques, nos difficultés. Ce temps passé autour du buffet ensemble est une des rares occasions que nous ayons de nous rencontrer !

C’est le moment idéal pour croiser nos confrères spécialistes que l’on ne côtoie le plus souvent qu’au téléphone, mettre un visage sur un nom, se faire préciser son domaine de compétence, parler d’un patient récalcitrant …

Tout ça créé du lien, ça nous fait sortir de nos cabinets et notre isolement, de notre routine individualiste.

Alors cette année, si vous voulez rentabiliser vos soirées de formation, voir aborder plusieurs thèmes en une seule soirée, échanger sur l’offre de soins en dermatologie ou en psychiatrie sur notre territoire, c’est à nos soirées qu’il faudra venir !

Aller, un petit effort, il n’y aura que 4 soirées sur toute l’année … pas une de plus …

Et c’est avec grand plaisir que tout le CA de l’ASFMC vous accueillera.

Vos avis/réflexions/propositions/critiques seront les bienvenues sur : asfmc73@gmail.com

Nicolas Derain.

 

L'essentiel de l'AG

- L'AFORMECRA a été dissoute et ses membres qui souhaitent continuer avec la formation locale sont cordialement invités à rejoindre l'ASFMC. Nous vous attendons avec plaisir! Merci de vous faire connaître par mail sur l'adresse suivante, afin que je vous envoie les invitations: asfmc73@gmail.com.

- Nous remercions Francis Ravier pour sa longue implication passionnée dans la présidence de l'ASFMC. Le nouveau président est Nicolas Derain.

- Nous accueillons aussi deux nouveaux membres dans le CA: Flavie Colin et Agnès Lebrun Giraud: bienvenues à elles!

 

Programme 2019: quatre soirées!

- 20 mars à 20h, amphithéâtre de l'IFSI de Chambéry

Soins palliatifs en ville, Dr Béatrice Bayet Papin (soins palliatifs) et Geneviève Prévot (HAD)

Le microbiote intestinal: rôle et lien avec la maladie, Dr Emmanuel Forestier

 

- 22 mai à 20h, amphithéâtre de l'IFSI de Chambéry

Dermatologie, Dr Marie Riou Gotta et Dr Fanny Humbert

 

- Première quinzaine d'octobre, date plus précise à venir

Soins somatiques et santé mentale

Comment et pourquoi créer ou améliorer les liens entre les médecins généralistes et les psychiatres?

 

- En novembre, date plus précise à venir, à l'hôpital d'Aix les Bains

Soirée multithème: deux ou trois thèmes, sujets à venir.

 

La cotisation annuelle.

Elle reste à 25 euros.

Les règlements sont à adresser au Dr Deroo-Le Brun Stéfanie, 1 place de la Libération, 73000 Chambéry.

Il faut joindre une enveloppe timbrée à vos noms et adresses si vous souhaitez un reçu.

 

Au plaisir de vous croiser cette année!

Bérangère Dawidziak.


Actualité mise en ligne le 16/02/2019 FMC

FAUSSES ORDONNANCES OU FALSIFICATION d’UN CERTIFICAT MEDICAL : QUE FAIRE ?

1. INFORMATIONS AUX PATIENTS

1.1 Quels sont les risques d’une fausse ordonnance ?

Fabriquées sur un ordinateur, volées chez un médecin lors d’une visite ou encore falsifiées en changeant la date d’expiration, les fausses ordonnances médicales sont bien plus fréquentes que l’on pense. Considérée comme une fraude à la Sécurité sociale, la falsification d’ordonnance est sévèrement punie par la loi (cf. article L114-13 du Code de la sécurité sociale et l’article 313-1 du Code pénal). Il peut exister par ailleurs des sanctions supplémentaires (ex : risque de résiliation par la mutuelle santé).

1.2 Faux certificat médical : que dit la loi ?

Que cela soit pour justifier une absence (auprès d'un employeur, d'une école...), pour obtenir une dispense ou pour s'inscrire dans une association, certaines personnes peuvent être tentées de produire un faux certificat médical en reproduisant le cachet et la signature d'un médecin. Il faut pourtant savoir que cette pratique est illégale et peut être sanctionnée pénalement.

Juridiquement, la production d'un faux certificat médical constitue un délit : le faux et l'usage de faux (cf. article 441-1 du Code pénal). Des sanctions complémentaires peuvent également être engagées comme le paiement de dommages-intérêts (ex : remboursement des prestations...).

 

2. PROCEDURE POUR LES MEDECINS

2.1 Comment prévenir le vol ou la falsification d’ordonnances ?

Il y a quelques précautions d’usage simples qui permettent d’éviter ce type d’incident. Le médecin est invité à ne pas laisser son ordonnancier à la vue du patient sur le bureau. Même chose pour les tampons, notamment dans les établissements hospitaliers où ils sont souvent utilisés par plusieurs médecins du service. Il est également nécessaire d’indiquer d’une façon lisible le nombre de boîtes de médicaments que le patient devra se faire délivrer en pharmacie, et d’apposer sa signature sans laisser d’espace libre.

2.2 Que faire en cas de vol, perte ou falsification ?

L’article R.5132-4 du code de la santé publique précise que s’il s’agit d’ordonnances dites sécurisées, le médecin doit faire une déclaration sans délai aux autorités de police. Cependant, si le vol, la perte ou la falsification concerne des ordonnances simples ou un tampon, il est fortement recommandé d’effectuer la même démarche.

Une pré-plainte en ligne peut se retrouver sur : https//www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr

Le procès-verbal est ensuite adressé au conseil départemental de l’Ordre au tableau duquel le médecin est inscrit. Dans le cadre d’un établissement hospitalier, le procès-verbal doit être envoyé au conseil départemental de l’Ordre des médecins où est domicilié l’établissement.

2.3 si l’infraction est commise par un patient du médecin ou un membre de la famille du patient ?

Dans cette situation particulière, le médecin hésite parfois à dénoncer son patient ou le membre de la famille de son patient auprès des autorités de police. S’il connaît bien son patient, il peut entrer en contact avec lui pour lui faire savoir qu’il est informé du vol ou de la falsification de l’ordonnance et qu’il n’hésitera pas à saisir les autorités de police si cette situation se reproduit. En cas de perte ou de vol supposé d’ordonnances, le médecin est invité à déposer une main courante auprès des autorités de police en indiquant l’heure au cours de laquelle l’événement a eu lieu, sans avoir à communiquer le nom d’un patient. Si les autorités de police se rendent au cabinet du médecin en lui présentant une ordonnance falsifiée, le médecin confirmera s’il est ou non l’auteur de la prescription, sans plus de détail.

2.4 SIGNALEMENTS au CDOM et à l’ARS

Le conseil départemental de l'ordre des médecins et l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes encouragent vivement les professionnels de santé à réaliser :


Actualité mise en ligne le 14/02/2019 Informations utiles

7 fiches pratiques : certificats médicaux, accessibilité des cabinets, prévention et gestion des conflits, échange et partage des informations, écrits pour les mineurs, tenue, conservation et transmission du dossier médical et vaccination


Actualité mise en ligne le 12/05/2017 Informations utiles